Panneaux routiers
Voyages

Panneaux routiers : réglementer la circulation routière

En France, on distingue plusieurs types de panneaux routiers ou bien de panneaux de signalisation routière. Ces panneaux rentrent dans le cadre de la signalétique publique et la sécurité routière, et sont régis par le Code de la route.

Panneaux routiers : la typologie principale

Les panneaux routiers ont pour rôle de réguler et de faciliter la circulation routière sur l’ensemble du territoire en ville, comme sur les routes hors agglomération (autoroutes, routes nationales, routes secondaires, etc). C’est pour cette raison qu’il en existe plusieurs types et catégories. En effet, les panneaux routiers se distinguent en plusieurs formes et couleurs. Chaque panneau routier indique une information utile que ce soit sous forme d’interdiction, de prescription, d’obligation, etc. Parmi ces panneaux de signalisation, il y’en a qui sont connus de tous : accès interdit, passage à niveau, interdit aux véhicules, stationnement interdit, dos d’âne, virages, barrières, arrêt d’urgence, voie réservée, panneau stationnement, balises, etc.

Ces signaux routiers indiquent notamment le sens de circulation et orientent les usagers de la route lors de leurs trajets et déplacements.

Concrètement, il existe 5 types principaux de panneaux routiers :

  • Les panneaux d’indication : il s’agit de panneaux routiers en forme de carrés dotés d’un fond bleu blanc et une bordure bleue. Ils indiquent des services, des installations, des zones, etc.

  • Les panneaux de danger : ce sont des panneaux routiers en forme triangulaire. Ils ont pour fonction d’indiquer un danger et de prévenir d’un virage, d’un passage d’animaux ou d’enfants, ou d’un rétrécissement de la chaussée.

  • Les panneaux d’interdiction : ce sont des panneaux routiers sous forme ronde et dotés d’un fond blanc et d’une bordure rouge. Ils peuvent aussi avoir un fond rouge, Parmi ces panneaux, nous pouvons trouver : sens interdit, limitation de vitesse, stationnement interdit, etc. Il est à souligner que ces panneaux sont formels, donc passibles d’amendes en cas de non respect.

  • Les panneaux d’obligation : il s’agit de panneaux routiers ronds, dotés d’un fond bleu. Ces panneaux ont pour finalité d’obliger les conducteurs à suivre leur indication : vitesse minimale obligatoire, une voie obligatoire, etc. Cette obligation prend notamment fin par un pictogramme à fond bleu et barré d’un trait rouge.

  • Les panneaux de direction : ces panneaux routiers sont sous formes de flèche et respectent un code couleur. On les trouve sur l’autoroute et sont sous forme de flèches ou rectangles. Les bleus indiquent un itinéraire passant par l’autoroute. Les verts indiquent un itinéraire principal passant par des grandes villes. Les blancs indiquent un itinéraire secondaire et villes proches. Les jaune indiquent un itinéraire temporaire.

La distinction entre panneaux routiers se fait également sur la base de la couleur. Le fond blanc est un fond basique, mais il existe des panneaux avec un fond bleu ou vert. Les panneaux bleus sont utilisés sur l’autoroute, les verts sur les routes nationales ou départementales alors que les jaunes sont temporaires pour les travaux ou les chantiers sur la route, etc. Il existe également ce qu’on appelle les panonceaux qui se trouvent sous les panneaux principaux et qui en sont complémentaires.

Par ailleurs, il faut indiquer que les feux tricolores, les feux lumineux, comme le feu rouge, le feu orange et le feu vert ont aussi pour objet de réguler et de faciliter la circulation.

Panneaux routiers : une signalisation réglementaire

Ces panneaux routiers indiquent et informent sur toutes les situations qui peuvent exister sur la route et que peuvent rencontrer les usagers : interdiction de dépasser, priorité, stationner, signalisation temporaire, ralentisseur, traversée, chaussées glissantes, marquage au sol, interdictions, prescriptions, transport de marchandises dangereuses. Il est aussi possible de rencontrer une signalétique pour le croisement, le péage, une aire piétonne, la présence de radars, le passage de tramways, une priorité à droite, une vitesse maximale, un double-sens, un panneau stop, une voie de circulation, un emplacement interdit aux piétons, etc.

Mettre en place une signalisation par l’installation de panneaux de circulation dans un périmètre donné ou sur une voie publique n’est jamais fortuit. Il a toujours pour finalité de réglementer la circulation afin d’éviter les risques de danger public : accident, excès de vitesse, embouteillage, circulation bloquée, etc.

En d’autres termes, l’ensemble des panneaux routiers forment la signalisation réglementaire. C’est pour cette raison que tout le monde doit savoir lire les panneaux, et ce afin, d’une part, de circuler de manière responsable, et, d’autre part, de pouvoir éviter tous les types de danger sur la route.